Les GlutineriesSans Gluten/Sans LactoseCELIACSURE
Publicité
Courriel


Tests

Am J Gastroenterol. 2001 Mar;96(3):751-7.

Prédominance de désordres thyroïdiens chez des patients adultes, non traités, ayant une maladie coeliaque et effet du retrait du gluten : une étude italienne multicentre.

Prevalence of thyroid disorders in untreated adult celiac disease patients and effect of gluten withdrawal: an Italian multicenter study

Sategna-Guidetti C, Volta U, Ciacci C, Usai P, Carlino A, De Franceschi L, Camera A, Pelli A, Brossa C.

Université de Torino, Italie.

OBJECTIF : Beaucoup d'afflictions ont été associées à la maladie coeliaque, mais les associations de coïncidence peuvent exister. Le but de cette étude était d’établir, au moyen d'une étude prospective multicentre, la prédominance de l'affaiblissement thyroïdien chez des patients adultes présentant une maladie coeliaque nouvellement diagnostiquée et d'évaluer l'effet du retrait du gluten, pendant une année, sur la fonction thyroïdienne.

MÉTHODE : Un total de 241 patients coeliaques consécutifs, non traités et un groupe témoin de 212 personnes furent retenus pour l'étude. Chez 128 sujets une évaluation complète, y compris une biopsie intestinale, fut répétée après un an de diète. On analysa la fonction thyroïdienne en mesurant les niveaux de TSH, de T3 libre, de T4 libre, de thyroperoxidase, et d'anticorps anti-microsome thyroïdien.

RÉSULTATS : La maladie thyroïde fut 3 fois plus élevée chez les patients que dans le groupe témoin (p < 0.0005). L'hypothyroïdisme, diagnostiqué chez 31 patients (12.9%) et neuf du groupe témoin (4.2%), fut sous-clinique chez 29 patients et d'origine non-autoimmune chez 21. Il n'y avait aucune différence concernant l'hyperthyroïdisme, alors que la maladie thyroïde autoimmune avec euthyroidisme était présente chez 39 patients (16.2%) et huit du groupe de contrôle (3.8%). Chez la plupart des patients qui suivirent de façon stricte un régime d’un an sans gluten (comme confirmé par le rétablissement de la muqueuse intestinale), il y eut une normalisation de l'hypothyroïdisme sous-clinique. Vingt-cinq pour cent des patients présentant la maladie autoimmune euthyroïde glissèrent soit vers l’hyperthyroïdisme sous-clinique ou l'hypothyroïdisme sous-clinique; chez ces sujets, la conformité au régime sans gluten fut peu respectée. En outre, 5.5% de patients dont la fonction thyroïdienne était normale alors qu’ils n’étaient pas sous diète, développèrent un certain degré de dysfonctionnement thyroïdien 1 an plus tard.

CONCLUSION : La fréquence plus grande de la maladie thyroïdienne parmi les patients ayant la maladie coeliaque justifie une évaluation fonctionnelle thyroïdienne. Dans des cas distincts, le retrait de gluten peut, d'une seule main, renverser l'anomalie.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Coin de discussion | Chroniques | Dermatite | Symptômes | Tests | La diète | À notre sujet | Liens | Plan du site

 

©2013
Tous droits réservés


Tests de dépistage

Limites des tests

Tests génétiques

Tests fécaux

Accueil

Coin de discussion


Chroniques


Dermatite H


Symptômes de la maladie coeliaque

 

Diète sans gluten

Déni de responsabilité

À notre sujet

Liens

Plan du site