Les GlutineriesSans Gluten/Sans LactoseCELIACSURE
Publicité
Courriel


Tests

SOSGluten.ca 07/12/06 – Le gluten est toxique pour beaucoup de personnes mais ceux-ci ne savent souvent pas que le gluten est la cause de leurs problèmes de santé et la plupart des médecins l’ignore également et passent souvent à coté du diagnostic. Cet article passe en revue d’importantes informations au sujet d’une condition très commune dans le monde qui est la cause cachée d’une grande variété de maladies, incluant des maladies auto-immunes. Ne sous-estimer pas une condition réversible, causée par votre alimentation, qui peut vous rendre très malade.

 

Le blé ou le gluten est peut-être la cause inconnue ou non-diagnostiquée de vos maladies.

Wheat or Gluten May Be The Unrecognized or Undiagnosed Cause of Your Illness

 

Par le Dr. Scot Lewey

Si vous souffrez de symptômes tels des douleurs abdominales, maux d’estomac, gonflements, flatulences, diarrhées, fatigue, douleur aux os ou aux articulations, éruptions cutanées, maux de tête, difficultés de concentration ou irritabilité, vous souffrez possiblement d’une sensibilité au gluten. C’est la condition génétique la plus commune et la plus fréquemment non-diagnostiquée ou mal diagnostiquée. Les protéines de gluten présentent dans le blé, l’orge et le seigle en sont la cause. Cependant, la majorité des gens et leurs médecins ignorent ce fait. Parce qu’ils ignorent que des tests de dépistage sanguins (et des tests fécaux) sont disponibles, ils demeurent non-diagnostiqués et non-traités alors qu’une diète sans gluten habituellement fait disparaître ces symptômes. Comment cela est-il possible?

Des tests sanguins sont disponibles pour dépister la sensibilité au gluten mais plusieurs médecins ignorent que de tels tests existent. La majorité d’entre eux ignorent que des gènes spécifiques sont associés à une augmentation du risque d’être sensible au gluten. Même s’ils connaissent l’existence de ces tests, plusieurs médecins ne connaissent pas l’ampleur des manifestations (près de 200 symptômes) de la sensibilité au gluten et omettent de prescrire les tests qui permettraient d’en découvrir la cause. Malheureusement, cette condition passe souvent inaperçue et n’est pas traitée. En outre, il s’agit d’une condition très commune et réversible avec une diète sans gluten. Aucune médication n’est requise.

À l’échelle mondiale, la forme la plus sévère de la sensibilité au gluten connue sous le nom de Maladie Cœliaque (MC) touche approximativement 1% de la population et selon les estimations, 90% d’entre eux demeurent non-diagnostiqués. Pas moins de 10-30% des descendants des Nord-Européens ont une forme moins sévère de sensibilité au gluten, résultant en une variété de symptômes qui heureusement régressent avec une diète sans gluten. La popularité des diètes à basse teneur en hydrate de carbone n’a pas seulement eu comme effet, chez ceux qui l’ont essayé, d’engendrer une perte de poids, plusieurs personnes ont rapporté avoir constaté une spectaculaire amélioration de leur santé, une régression par exemple de cas de fibromyalgie, une disparition de douleurs aux articulations, une plus belle peau, moins de maux de tête et une disparition de différents symptômes digestifs. Cependant, plusieurs personnes n’ont pas bénéficié de toutes ces améliorations parce qu’elles n’étaient pas conscientes de leur sensibilité au gluten et ne l’ont donc pas éliminé complètement de leur alimentation.

Nous savons que le gluten peut causer de sérieux dommages à l’intestin résultant en une pauvre absorption des nutriments et en perte de poids, mais le gluten peut aussi causer un gain de poids.

Ceci est possible parce que le gluten est insulinogénique, signifiant qu’il stimule la sécrétion d’insuline par le pancréas, ce qui engendre un stockage des graisses et donc un gain de poids. Ceci peut causer aussi des niveaux trop bas ou trop élevés de sucre dans le sang. En fait, il est connu que plus de 10% des diabétiques insulinodépendant ont la MC. Ce que nous ignorons c’est si la MC survient en premier ou si c’est le diabète, mais une chose est certaine c’est qu’ils se retrouvent souvent les deux ensemble.

La MC est aussi communément associée avec d’autres maladies auto-immunes comme le lupus, l’arthrite rhumatoïde, le syndrome de Sjogren (insuffisance chronique de la production de sécrétions des glandes), des hépatites auto-immunes et des problèmes de la glande thyroïde. La MC est une cause réversible d’infertilité, de naissance prématurée, de travail avant terme et d’avortements récurrents. Non-traitée, elle est associée à des risques augmentés de plusieurs cancers et lymphomes. Elle est la principale cause de déficit inexpliqué en fer et la cause d’ostéoporose prématurée.

Si vous avez n’importe lequel des symptômes énumérés précédemment, que vous avez une histoire familiale de maladie cœliaque ou que vous êtes un descendant des Nord-Européens (à cause de la génétique) vous devriez vous faire tester pour la maladie cœliaque ou l’intolérance au gluten. Si vous avez été diagnostiqué avec un syndrome du colon irritable ou une intolérance au lactose, soyez certain que votre médecin a éliminé comme cause l’intolérance au gluten.

 

 


Le Dr Scot Lewey est médecin diplômé et spécialisé en gastroentérologie (maladies du système digestif) pratiquant sa spécialité au Colorado. Il est le médecin rattaché au groupe local de support de la MC, il est chercheur et auteur de plusieurs publications. Il a développé un programme éducatif sur le web à cette adresse : http://www.thefooddoc.com/ afin d’informer les gens souffrant d’intolérance alimentaire et de MC.


Source de l’article: http://EzineArticles.com/?expert=Dr._Scot_Lewey

 

 


Coin de discussion | Chroniques | Dermatite | Symptômes | Tests | La diète | À notre sujet | Liens | Plan du site

 

©2013
Tous droits réservés


Tests de dépistage

Limites des tests

Tests génétiques

Tests fécaux

Accueil

Coin de discussion


Chroniques


Dermatite H


Symptômes de la maladie coeliaque

 

Diète sans gluten

Déni de responsabilité

À notre sujet

Liens

Plan du site