Les GlutineriesSans Gluten/Sans LactoseCELIACSURE
Publicité
Courriel


Tests

Digestion. 2005 Mar 16;71(2):106-110

Haute Prévalence de la Maladie Coeliaque chez les Patients ayant une Intolérance au Lactose.

High Prevalence of Celiac Disease in Patients with Lactose Intolerance.

Ojetti V, Nucera G, Migneco A, Gabrielli M, Lauritano C, Danese S, Assunta Zocco M, Nista EC, Cammarota G, De Lorenzo A, Gasbarrini G, Gasbarrini A.

Internal Medicine, Catholic University, Rome, Italy.

Mise en situation: La déficience acquise en lactase est une cause commune de symptômes gastro-intestinaux mais son étiologie demeure obscure. La maladie cœliaque peut induire une déficience en lactase et est beaucoup plus répandue que ce que l’on suspectait auparavant. Plusieurs études ont souligné la prévalence de l’intolérance au lactose dans la maladie cœliaque, mais rares sont les études sur la prévalence de la maladie cœliaque en rapport avec l’intolérance au lactose. Nous avons évalué la prévalence de la maladie cœliaque chez des patients ayant un test respiratoire positif hydrogène-lactose et nous avons comparé les résultats à un groupe témoin de contrôle.

Méthodes: Cette étude rétrospective incluait 54 patients (15 mâles/39 femelles; moyenne d’âge 37.8 +/- 7 ans) du centre de l’Italie, référés à l’unité de gastro-entérologie pour des gonflements et de la diarrhée après avoir absorbé du lait ou un aliment contenant du lactose. Ils avaient un test respiratoire positif hydrogène-lactose et un test respiratoire négatifl hydrogène-glucose. Cinquante donneurs de sang furent choisit dans la même population, en accord avec l’âge et le sexe et furent enrôlés comme groupe de contrôle. Tous les patients subirent un dépistage sanguin pour détecter une maladie cœliaque potentielle en mesurant le niveau d’anticorps anti-endomysium IgA, anti-transglutaminase IgA ainsi que l’IgA total. Les patients positifs pour au moins un de ces marqueurs furent soumis à un examen endoscopique.

Résultats: Aucun patient n’avait de déficit en IgA (excluant de ce fait de faux résultats négatifs). 24% des patients montrèrent une positivité aux anticorps de la maladie cœliaque comparativement à 2% dans le groupe de contrôle (p < 0.001). Les échantillons histologiques de ces patients (prélevés dans l’intestin grêle lors de l’examen endoscopique) démontrèrent des atrophies villositaires (53.8% Marsh IIIa, 38.4% Marsh IIIb, et 7.6% avec Marsh IIIc) confirmant une maladie cœliaque, alors que dans le groupe de contrôle les biopsies duodénales furent normales.

Conclusions: Une haute prévalence de la maladie cœliaque fut observée chez les patients ayant un test respiratoire positif hydrogène-lactose comparée au groupe témoin en bonne santé. Chez ces sujets, la déficience en lactase semble être seulement une manifestation de la maladie cœliaque. Nous suggérons un dépistage sérologique pour la maladie cœliaque chez tous les patients ayant un test respiratoire positif hydrogène-lactose avant d’entamer une diète d’exclusion des produits laitiers.

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Coin de discussion | Chroniques | Dermatite | Symptômes | Tests | La diète | À notre sujet | Liens | Plan du site

©2013
Tous droits réservés


Tests de dépistage

Limites des tests

Tests génétiques

Tests fécaux

Accueil

Coin de discussion


Chroniques


Dermatite H


Symptômes de la maladie coeliaque

 

Diète sans gluten

Déni de responsabilité

À notre sujet

Liens

Plan du site