Les GlutineriesSans Gluten/Sans LactoseCELIACSURE
Publicité
Courriel


Tests

SOSGluten.ca 24/01/2007 – Cette étude italienne met en évidence une forte corrélation entre la maladie de Crohn et l’intolérance au gluten. Les auteurs de cette étude n’ont cependant pas pris en considération les non-cœliaques sensibles au gluten (lésions de type Marsh I et Marsh II) et n’ont considéré, au fin de cette étude, que les patients ayant des lésions dites cœliaques (Marsh IIIa-b-c). Considérant que dans une précédente étude les mêmes auteurs (en tenant compte cette fois des non-cœliaques sensibles au gluten) concluaient que les résultats des tests d’haleine sorbitol H2-BT montraient une positivité globale de plus du double comparée aux tests sérologiques pour détecter les dommages intestinaux causés par le gluten dans la parenté au premier degré de patients cœliaques, il aurait été intéressant de voir combien de patients affectés par la maladie de Crohn sont intolérants au gluten, en tenant compte non seulement des cœliaques mais aussi des non-cœliaques sensibles au gluten.


1: Inflamm Bowel Dis. 2005 Jul;11(7):662-6

Haute prévalence de maladie cœliaque auprès des patients affectés par la maladie de Crohn.

High prevalence of celiac disease among patients affected by Crohn's disease.

Tursi A, Giorgetti GM, Brandimarte G, Elisei W.

Unité d’Endoscopie Digestive, Hôpital "Lorenzo Bonomo", Andria, Italie. antotursi@tiscali.it

MISE EN SITUATION : La littérature récente a mise en évidence une corrélation entre la maladie de Crohn et la maladie cœliaque, mais aucune étude prospective n’a été effectuée. Notre but était d’évaluer la prévalence de la maladie cœliaque chez des séries consécutives de patients affectés par la maladie de Crohn chez qui la maladie était diagnostiquée pour la première fois.

MÉTHODE : De janvier à décembre 2004, nous avons diagnostiqué 27 patients affectés par la maladie de Crohn (13 hommes et 14 femmes, âge moyen de 32.2 dans une fourchette d'âge se situant entre 16 et 69 ans). Chez tous les patients nous avons effectué des tests à la recherche d’anticorps anti-gliadine, anti-endomysium et anti-transglutaminase de même qu’un test d’évaluation de l’haleine sorbitol H2. Une biopsie intestinale par endoscopie fut pratiquée chez tous ceux ayant un résultat positif à l’un ou l’autre des précédents tests.

RÉSULTATS : Les tests d’anticorps anti-gliadine, anti-endomysium et anti-transglutaminase furent positifs chez 8/27 (29.63%), 4/27 (14.81%), et 5/27 (18.52%) patients, respectivement, alors que le test d’haleine sorbitol H2 fut positif chez 11/27 (40.74%) patients: tous ces patients eurent une endoscopie. Neuf des onze patients montraient des signes endoscopiques de dommage duodénal et cinq de ces neuf patients (55.55%) montraient des caractéristiques histologiques de maladie cœliaque (18.52 % de tous les patients atteints de la maladie de Crohn) : 2 montraient des lésions de type Marsh IIIc (1 patient affecté par une maladie de Crohn iléite et 1 patient affecté par une maladie de Crohn iléo-colite), 2 montraient des lésions de type Marsh IIIb (les deux affectés par une maladie de Crohn iléo-colite), 1 montrait des lésions de type Marsh IIIa (ce patient était affecté par une maladie de Crohn au niveau du côlon).

CONCLUSION : La prévalence de la maladie cœliaque semble être haute auprès des patients affectés par une maladie de Crohn et cette recherche devrait être gardée à l’esprit au moment du premier diagnostic de cette maladie; une diète sans gluten devrait être promptement amorcée.

 

 

 

 

 

 


Coin de discussion | Chroniques | Dermatite | Symptômes | Tests | La diète | À notre sujet | Liens | Plan du site

 

©2013
Tous droits réservés


Tests de dépistage

Limites des tests

Tests génétiques

Tests fécaux

Accueil

Coin de discussion


Chroniques


Dermatite H


Symptômes de la maladie coeliaque

 

Diète sans gluten

Déni de responsabilité

À notre sujet

Liens

Plan du site