Les GlutineriesSans Gluten/Sans LactoseCELIACSURE
Publicité
Courriel


Tests

Gluten et toxines dans la nourriture des animaux domestiques : empoisonnent-ils vos animaux?

Gluten and Toxins in Pet Foods: Are they Poisoning Your Pets?

Par Jefferson Adams

 

Gluten de blé contaminé suspecté d’avoir entrainé la mort d’animaux domestiques.

SOSGluten.ca 19/04/2007 – Les nouvelles récentes indiquent que du gluten de blé contaminé par de la mélamine, un produit chimique présent dans les fertilisants asiatiques et dont la présence, dans la nourriture pour animaux domestiques, est défendue aux États-Unis, a rendu malade 8,800 animaux et provoqué la mort de près de 2,797 de ces animaux qui sont en fait en majorité des chats1.
Stephen Sundlof, directeur du Centre de Médecine Vétérinaire de la FDA (food and drug administration), affirma dernièrement que "l’association entre la mélamine retrouvée dans les reins et l’urine des chats décédés et la mélamine présente dans la nourriture consommée est indéniable", alors qu’il arrêtait son blâme sur le gluten de blé contaminé par la mélamine comme étant responsable de la mort des animaux domestiques.
Sundlof poursuivit pour dire que la mélamine, peu importe la quantité, n’est pas permise dans la nourriture pour animaux domestiques vendue aux États-Unis.

Le gluten de blé ne fait pas partie de la diète naturelle de vos animaux domestiques.

Cette histoire nous invite à considérer plus profondément le rôle qu’est susceptible de jouer le gluten de blé non-contaminé dans les maladies chroniques et dégénératives chez nos chats et nos chiens bien-aimés.

La vérité toute simple est que les chats et les chiens sont, par nature, principalement des consommateurs de viande. Les chiens sont historiquement des espèces de vidangeurs, pour lesquelles la diète naturelle selon les biologistes Ray et Lorna Coppinger, consistait en os, morceaux de carcasses, baies et fruits, herbes, racines, entrailles de poissons, entrailles et têtes d’animaux, restes de nourriture humaine et déchets”3. Dans la nature, la diète d’un chien inclus seulement de petites quantités de céréales alors que les chats sont totalement carnivores et subsistent dans la nature en ayant une diète faite exclusivement de petits rongeurs. La diète naturelle autant des chats que des chiens leur procure d’importantes quantités de protéines animales, de gras, d’eau et peu d’hydrates de carbone.

Les chiens et les chats devraient éviter les céréales et les hydrates de carbone

La majorité des manuels classiques de médecine vétérinaire sont d’accord pour dire que les chats et les chiens n’ont surtout pas besoin d’hydrates de carbone, bien que la nourriture sèche que l’on dit "recommandée", et qui représente la principale source d’alimentation pour la majorité de nos animaux domestiques, contredit à la fois la diète naturelle de ces animaux et la littérature vétérinaire. Plusieurs marques de nourriture sèche pour animaux contiennent un haut taux d’hydrates de carbone, peu de protéines animales, peu de gras et la plupart ne contiennent pas d’eau.

Ce fait est largement ignoré par la majorité des producteurs de nourriture pour animaux domestiques, et ce fait est par ailleurs mentionné dans le livre Canine and Feline Nutrition, qui statut que le “contenu nutritionnel de la plupart des aliments commerciaux est constitué d’hydrates de carbone”4.

Beaucoup de propriétaires d’animaux domestiques qui donnent à leurs bêtes des aliments en conserve, humides et à base de viande, sont convaincus qu’ils donnent ainsi une nourriture beaucoup plus appropriée. Ceci est largement vrai mais ce qui est aussi vrai et qui est devenu apparent dans cet épisode de maladie et de mortalité causé par des aliments humides contaminées est que le gluten de blé est un ingrédient significatif de cette nourriture.

Le problème est que le système digestif des chiens et des chats n’a pas évolué pour digérer les protéines végétales comme le gluten—il a plutôt été conçu pour digérer les protéines animales et le gluten ne ressemble pas à ça—et nourrir ces animaux avec de la nourriture contenant du gluten risque d’engendrer les mêmes problèmes qui affligent leurs contreparties, les humains, qui sont sensibles au gluten.

Effets toxiques du gluten de blé et autres protéines chez les animaux domestiques … et les humains

Selon le vétérinaire John B. Symes ("Dogtor J"), le gluten et les autres protéines qui sont ajoutées à la nourriture des chiens et des chats causent les mêmes maladies qu’ils causent à leurs contreparties les humains. Les chiens et les chats qui ont souffert et sont morts après avoir consommé de la nourriture contaminée cachent le fait que même le gluten non-contaminé peut causer plusieurs des mêmes problèmes et même plus. Chez les humains cœliaques et les individus sensibles au gluten, du gluten non-contaminé peut induire des défaillances rénales à la fois aigus et chroniques. Cette forme de défaillance rénale est typiquement connue sous le nom de néphropathie IgA, où les anticorps et les complexes immunitaires contre le gluten se déposent dans les reins, ce qui provoque des dommages et ultimement une défaillance. De plus, cela peut être aigu ou cela peut être chronique conduisant à des traces persistantes de sang (microscopiques) et de protéines dans l’urine .

Le Dr. Symes affirme que c’est un fait surprenant mais bien établi que les lectines (protéines) de gluten (blé, orge, seigle), les produits laitiers (caséine, lactalbumine) le soya et le maïs sont capables d’induire de sérieux problèmes de santé chez les humains sensibles à ces aliments. Il va encore plus loin dans sa conviction et affirme que de tels aliments ne sont pas nécessairement bons pour la santé de tous et chacun—pas plus les animaux domestiques que les humains et de tels aliments sont plus nuisibles pour certains individus que pour d’autres. Selon ces propos, quiconque consomme ou donne à ces animaux domestiques ces aliments sur une base journalière s’exposera à des problèmes de santé—c’est seulement une question de temps.

Le Dr.Symes croit que la naissance d’un désordre relié aux lectines—que ce soit l’arthrite rhumatoïde, le diabète de type 1, le lupus, etc. —est habituellement précédé d’un autre événement comme une infection virale ou bactérienne. Les vaccins peuvent aussi bien agir comme déclencheurs. Le résultat de tels événements secondaires est un afflux et un attachement soudain de ces protéines inflammatoires à différentes cellules du corps déclenchant des maladies "auto-immunes". Ce terme implique un système immunitaire qui se détraque, attaquant le corps sans raison. Selon le Dr.Symes, nos systèmes immunitaires, comme ceux de nos animaux domestiques, ne font jamais cette sorte d’erreur pour rien. Ces conditions surviennent pour certaines raisons et ces protéines alimentaires en sont souvent la cause.

Ce que chacun doit faire, selon le Dr. Symes, c’est d’étudier la maladie coeliaque pour comprendre comment tout ceci fonctionne et découvrir qu’elles en sont les implications sur la santé. En étudiant la question, ces sept dernières années, il en vint à la conclusion qu’une condition semblable pouvait survenir chez les chiens et les chats.

Le Dr. Symes ajouta : “Le Irish Setter est une race reconnue pour souffrir d’intolérance au gluten, mais il est clair que le gluten affecte plusieurs autres races de chiens et de chats. Et pourquoi pas? L’intolérance au gluten affecte bien les humains alors que nous avons eu des milliers d’années pour nous adapter au blé. Nos animaux domestiques ne mangent de la nourriture à base de blé que depuis 20 ans.“

Ça n’a pas d’importance, selon le Dr. Symes, qu’on nous ait dit que le gluten de blé contaminé est la cause de défaillances rénales ou qu’il soit prouvé que le gluten contaminé est responsable de la mort de ces animaux. Le fait est que le gluten de blé, contaminé ou non, peut causer, cause et/ou contribue à ces conditions. Donc, selon le Dr. Symes, le gluten ne devrait jamais se retrouver dans l’alimentation des animaux domestiques.

Pour illustrer sa théorie, le Dr. Symes rappelle que la moyenne d’âge des chiens et des chats aux États-Unis est respectivement de 12 ans et 13 ans, alors que leurs contreparties sauvages peuvent vivre jusqu’à près de 30 ans et 40 ans respectivement. Pour cette raison, nous devrions regarder d’un peu plus près ce que nous déposons dans leurs écuelles. Une étude Européenne a démontré que les animaux domestiques nourris avec les restes de table vivent en moyenne 3 ans de plus que ceux qui sont nourris seulement à partir d’aliments commerciaux. Pourquoi? La réponse, au moins en partie, est que la nourriture préparée commercialement ne peut possiblement pas contenir tous les nutriments essentiels retrouvés dans la viande fraîche, les fruits et les légumes.

Les raisons de ne pas donner de gluten à vos animaux domestiques

Pour toutes les raisons mentionnées précédemment, c’est probablement une bonne chose de garder le gluten de blé et les hydrates de carbone loin de vos animaux domestiques au profit d’une diète “naturelle“ riche en protéine animale, en gras et basse en (ou sans) hydrates de carbone. Comme les aliments spécifiques peuvent être parfois dispendieux, une liste de nourritures pour animaux domestiques ne contenant pas de gluten de blé et facilement disponibles aux États-Unis vous est donnée plus loin.

Évitez la nourriture senior, légère et diète parce que cette nourriture contient plus de fibres et d’hydrates de carbone et moins de protéines et de gras comparée à la nourriture pour animaux adultes. C’est l’opposé de ce que vos animaux ont réellement besoin et cette nourriture n’a pas de base scientifique. Les animaux plus vieux et ceux ayant un surplus de poids répondent bien à une augmentation de protéines et de gras dans une diète riche en viande mais ne contenant pas de céréales.

Un autre bénéfice de cette approche est que plusieurs chiens consommant les dangereux médicaments non-stéroïdiens et stéroïdiens couramment prescrits pour chiens peuvent voir une amélioration marquée de leur état et en fait peuvent ne plus avoir besoin de ces médicaments qui tendent à raccourcir la vie de vos animaux. Plusieurs propriétaires qui nourrissent leurs animaux domestiques avec une diète pauvre en céréales constatent moins d’inflammation.

 

Voici le Top 10 des aliments pour animaux domestiques vendus aux États-Unis ne contenant ni gluten ni autres protéines potentiellement dangereuses

Les nourritures suivantes sont recommandées par John B. Symes, D.M.V., et selon lui, aucune n’est idéale, mais chacune est sans gluten, sans blé, sans orge, sans produit laitier, sans soya et peut produire des résultats miraculeux dans le traitement de maladies chroniques qui se retrouvent de nos jours chez plusieurs animaux domestiques :

  1. IVD/Royal Canin - L.I.D.s (potato-based diets)
  2. Nutro Natural Choice Lamb and Rice
  3. NaturalLife Lambaderm
  4. Canidae and Felidae- Dog and cat foods
  5. Dick Van Patten Natural Balance Duck and Potato, Venison and Brown Rice, and Sweet Potato and Fish Formulas
  6. Solid Gold Barking at the Moon
  7. Natura California Naturals
  8. Canine Caviar Lamb & Pearl Millet and Chicken & Pearl Millet formulas
  9. Eagle Pack Holistic Select®Duck Meal & Oatmeal and Lamb Meal & Rice \ Formulas
  10. Eukanuba Response KO and FP


Références:

  1. Your Whole Pet - Bigger than you think: The story behind the pet food recall (http://www.sfgate.com/cgi-bin/article.cgi?f=/g/a/2007/04/03/petscol.DTL&feed=rss.news)
  2. Coppinger, Ray and Lorna, Dogs: A Startling New Understanding of Canine Origin, Behavior & Evolution, Scribner, 2001. 59 -- 78.
  3. Case: Cary, and Hirakawa, Canine and Feline Nutrition, Mosby, 1995. 93.
  4. Morris, Mark, Lewis, Lone and Hand, Michael, Small Animal Clinical Nutrition III, Mark Morris Associates, 1990. 1-11.
  5. Burger, I., Ed. The Waltham Book of Companion Animal Nutrition, Pergamon 1995. 26-27: 10.
  6. Symes, D.M.V., Dr. John B. ("Dogtor J") http://www.dogtorj.net/


Jefferson Adams est écrivain et journaliste indépendant demeurant à San Francisco. Il est l’auteur fréquent d’articles portant sur la diète sans gluten et la maladie coeliaque pour : The Gluten Free Mall.

Source de l'article: Celiac.com

 

 


Coin de discussion | Chroniques | Dermatite | Symptômes | Tests | La diète | À notre sujet | Liens | Plan du site

 

©2013
Tous droits réservés


Tests de dépistage

Limites des tests

Tests génétiques

Tests fécaux

Accueil

Coin de discussion


Chroniques


Dermatite H


Symptômes de la maladie coeliaque

 

Diète sans gluten

Déni de responsabilité

À notre sujet

Liens

Plan du site