Les GlutineriesSans Gluten/Sans LactoseCELIACSURE
Publicité
Courriel


Tests

SOSGluten.ca  3 octobre 2007 - Des chercheurs ont retrouvé des dépôts d’IgA spécifiques à la transglutaminase 2 sur la muqueuse intestinale de patients sensibles au gluten (ce que les auteurs de l'étude désignent ici comme étant des cœliaques pertinents) mais ne montrant aucune atrophie villositaire à la biopsie. Une diète sans gluten n'est généralement pas proposée à de tels patients symptomatiques et cliniquement sensibles au gluten car ils ne répondent pas aux critères stricts de diagnostic de la maladie cœliaque actuellement appliqués par la majorité des médecins.

 

Scand J Gastroenterol. 2005 May;40(5):564-72

Dépôts d’IgA spécifiques à la transglutaminase 2 dans la muqueuse intestinale chez des cœliaques sans atrophie villositaire  : une étude prospective et clinique.

Small-bowel mucosal transglutaminase 2-specific IgA deposits in coeliac disease without villous atrophy: a prospective and randomized clinical study.

Kaukinen K, Peraaho M, Collin P, Partanen J, Woolley N, Kaatinen T, Nuutinen T, Halttunen T, Maki M, Korponay-Szabo I.

OBJECTIF: Dans la maladie cœliaque, les anticorps dirigés contre la transglutaminase 2 sont produits dans la muqueuse intestinale et nous savons que ce sont des dépôts extracellulaires. Le but de cette étude était d’investiguer si de tels dépôts d’IgA sur la muqueuse ont un potentiel important parmi les autres tests pour établir le diagnostic de la maladie cœliaque dans les premiers stades de la maladie alors qu’il n’y a pas d’atrophie intestinale.

MATÉRIEL ET MÉTHODE : 41 adultes, suspectés de maladie cœliaque sur la base d’une densité accrue gamma (delta) + lymphocytes intra-épithéliaux de la muqueuse intestinale mais sans atrophie, furent choisi au hasard pour un challenge de gluten ou une diète sans gluten pour une période de six mois. La dépendance clinique (symptomatique) et histologique au gluten fut comparée à l’existence de dépôts d’IgA spécifiques à la  transglutaminase 2 dans la muqueuse intestinale et aux types HLA spécifiques à la maladie cœliaque, HLA-DQ2 et DQ8. Trente quatre sujets non-cœliaques et 18 patients ayant la forme classique de la maladie cœliaque servirent de groupe de contrôle.

RÉSULTATS : Parmi les 41 patients, 5 dans le groupe de challenge et 6 dans le groupe sous diète étaient cliniquement sensibles au gluten; tous les onze avaient le type HLA-DQ2 ou DQ8. Dix de ces onze patients montraient des dépôts d’IgA spécifiques à la  transglutaminase 2 qui étaient en relation avec la consommation de gluten. Des dépôts d’IgA en quantités minimales furent retrouvés chez seulement 3 des 30 patients suspectés d’avoir une maladie cœliaque sans aucune dépendance clinique au gluten décelable.  Des dépôts furent retrouvés chez tous les cœliaques classiques et chez aucun des non-cœliaques.

CONCLUSION : La maladie cœliaque clinique pertinente existe en dépit d’une architecture villositaire normale de l’intestin grêle. Les dépôts d’IgA spécifiques à la  transglutaminase 2 peuvent être utilisés pour détecter de tels patients ayant une intolérance génétique au gluten.

 

 

 

 

 

 

 

 


Coin de discussion | Chroniques | Dermatite | Symptômes | Tests | La diète | À notre sujet | Liens | Plan du site

 

©2013
Tous droits réservés


Tests de dépistage

Limites des tests

Tests génétiques

Tests fécaux

Accueil

Coin de discussion


Chroniques


Dermatite H


Symptômes de la maladie coeliaque

 

Diète sans gluten

Déni de responsabilité

À notre sujet

Liens

Plan du site