Les GlutineriesSans Gluten/Sans LactoseCELIACSURE
Publicité
Courriel


Tests

PLoS ONE. 2008 Feb 20;3(2):e1614.

Un modèle animal pour la sensibilité au gluten : le primate.

A non-human primate model for gluten sensitivity.

 

Bethune MT, Borda JT, Ribka E, Liu MX, Phillippi-Falkenstein K, Jandacek RJ, Doxiadis GG, Gray GM, Khosla C, Sestak K.


Département de Biochimie, Université de Stanford, Stanford, Californie, É.U.


MISE EN SITUATION ET BUTS: La sensibilité au gluten est répandue auprès des humains. Par exemple, chez les patients cœliaques, une réponse inflammatoire au gluten contenu dans la nourriture conduit à une entéropathie, à la malabsorption, à l’apparition d’anticorps contre le gluten et la transglutaminase 2 ainsi qu’à des symptômes cliniques tels la diarrhée. Il y a un besoin de plus en plus grand, dans la recherche fondamentale et translationnelle (la recherche qui permet d'accélérer l'application des recherches les plus récentes au bénéfice des patients), pour des modèles animaux démontrant des aspects humains de la sensibilité au gluten.


MÉTHODES : En utilisant des tests d’anticorps basés sur la méthode ELISA, nous avons procédé à des tests de dépistage auprès d’une population de macaques rhésus en captivité ayant des diarrhées chroniques d’origine non-infectieuse afin d'évaluer l’incidence de la sensibilité au gluten auprès de ces "patients" (le macaque rhésus ou singe rhésus est l’une des 21 espèces de macaques existantes).

Des singes sélectionnés avec des niveaux élevés d’anticorps anti-gliadine et d'autres sélectionnés pour être dans le groupe de contrôle furent étudiés intensivement à travers des périodes alternées de diète sans gluten et de challenge de gluten. Des évaluations cliniques et histologiques en aveugle furent conduites pour rechercher l’évidence d’une sensibilité au gluten.


RÉSULTATS : Lorsque les macaques sensibles au gluten sont alimentés avec de la nourriture contenant du gluten, ceux-ci démontrent des signes et des symptômes de maladie cœliaque comme la diarrhée, une malabsorption des graisses, des lésions intestinales et des anticorps anti-gliadine. Une diète sans gluten inverse ces caractéristiques cliniques, histologiques et sérologiques associées à la sensibilité au gluten et une réintroduction du gluten provoque rapidement une rechute.


CONCLUSIONS : Les singes rhésus sensibles au gluten peuvent être une ressource pour investiguer à la fois la pathogénie et le traitement de la maladie cœliaque.

 

 

 

 

 

 

 

 


Coin de discussion | Chroniques | Dermatite | Symptômes | Tests | La diète | À notre sujet | Liens | Plan du site

 

©2013
Tous droits réservés


Tests de dépistage

Limites des tests

Tests génétiques

Tests fécaux

Accueil

Coin de discussion


Chroniques


Dermatite H


Symptômes de la maladie coeliaque

 

Diète sans gluten

Déni de responsabilité

À notre sujet

Liens

Plan du site