Les GlutineriesSans Gluten/Sans LactoseCELIACSURE
Publicité
Courriel


Tests

Eur J Paediatr Dent. 2007 Mar;8(1):31-7.

 

Hypoplasie de l’émail des dents chez les enfants coeliaques : un marqueur clinique potentiel de diagnostic précoce.

Enamel hypoplasia in coeliac children: a potential clinical marker of early diagnosis.

 

Bossù M, Bartoli A, Orsini G, Luppino E, Polimeni A

Département de Dentisterie Pédiatrique, Université La Sapienza, Rome, Italie.


BUT : Confirmer à l’aide du microscope électronique à balayage (MEB) les aspects structuraux de l’hypoplasie de l’émail dentaire (HED) chez des patients ayant une maladie cœliaque (MC) dans le but de vérifier notre hypothèse d’une différence potentiellement significative entre les caractéristiques structurales de l’HED  chez des patients affectés par la MC versus l’HED chez des patients non-affectés par la MC. Si la présence de caractéristiques spécifiques de l'HED associées à une MC était démontrée, cette découverte pourrait représenter pour le dentiste un marqueur clinique non-invasif et précoce de diagnostic de MC lorsque cette maladie est suspectée.

MÉTHOSES : Nous avons analysé à l’aide du MEB deux échantillons de fragments d’émail provenant de dents hypoplasiques, à la fois temporaires et permanentes, prélevés auprès de 10 enfants cœliaques (18 dents permanentes, 6 dents primaires; groupe d’étude) et 10 enfants non-cœliaques (16 dents permanentes, 4 dents primaires; groupe de contrôle) traités pour caries dentaires, extractions dentaires en raison de lésions carieuses graves ou pour exfoliations de dents temporaires.

RÉSULTATS : Des différences structurales significatives furent notées entre l’HED des patients non-cœliaques et des patients cœliaques ayant les mêmes lésions dentaires. Dans le groupe d’étude, les défauts hypoplasiques de l’émail dentaire furent localisés surtout sur les incisives centrales et latérales, supérieures et inférieures, autant sur les dents primaires que sur les dents permanentes, et sur les premières molaires permanentes; les défauts étaient toujours symétriques. L’HED des dents permanentes chez les enfants cœliaques était caractérisée par des prismes distribués de façon plus irrégulière avec des marges irrégulières et moins de substance inter-prismatique que ce qui était observée dans l’HED des non-cœliaques. L’émail des dents primaires, dans le groupe d’étude, montraient des prismes plus petits avec une direction non-parallèle jusqu’à convergence et moins de substance inter-prismatique que celle observée dans le groupe de contrôle.

CONCLUSION : L’analyse morphologique des défauts hypoplasiques de l’émail dentaire d’un groupe d’enfants cœliaques, à l’aide du MEB, la première étude à être publiée dans la littérature, démontre que l’hypoplasie de l’émail des dents primaires et permanentes chez les cœliaques est hautement hypominéralisée avec de plus petits prismes distribués plus irrégulièrement et ayant moins de substance inter-prismatique que ce qui est observée dans l’HED des non-cœliaques. D’autres données seront nécessaires, afin de valider la portée de nos observations, dans le but de confirmer si ce test simple consistant en une analyse microscopique non-invasive peut-être considérée efficace dans le dépistage précoce des cas de MC silencieuses qui autrement ne seraient pas diagnostiquées en bas âge.

 

 

 

 

 


Coin de discussion | Chroniques | Dermatite | Symptômes | Tests | La diète | À notre sujet | Liens | Plan du site

 

©2013
Tous droits réservés


Tests de dépistage

Limites des tests

Tests génétiques

Tests fécaux

Accueil

Coin de discussion


Chroniques


Dermatite H


Symptômes de la maladie coeliaque

 

Diète sans gluten

Déni de responsabilité

À notre sujet

Liens

Plan du site