Les GlutineriesSans Gluten/Sans LactoseCELIACSURE
Publicité
Courriel


Tests

SOSGluten.ca 18 août 2008 – Beaucoup de personnes souffrent de symptômes de l’intolérance au gluten sans rencontrer les critères de diagnostic de la maladie cœliaque (MC). Dans plusieurs cas, ces personnes sont dans les premiers stades de la maladie cœliaque avant que des dommages sévères à l’intestin ne surviennent. Ils progresseront éventuellement vers une atrophie villositaire totale s’ils continuent à manger du gluten. Dans d’autres cas, ces personnes souffrent de sensibilité au gluten et ne développeront jamais d’atrophie villositaire. On les appelle souvent les "non-cœliaques sensibles au gluten." Malheureusement, les médecins ne recommandent habituellement la diète sans gluten qu’à ceux qui ont une MC avec atrophie, laissant souffrir inutilement bon nombre de patients, et ce souvent toute une vie. Dans l’étude que nous vous présentons ici, des chercheurs ont recruté des patients présentant des symptômes suggérant une sensibilité au gluten mais ne possédant que de légers dommages intestinaux incompatibles avec un diagnostic de MC et les ont soumis à un challenge de gluten pour ensuite les inviter à suivre une diète sans gluten. Les résultats de l’étude démontrent effectivement que certains patients étaient dans les premiers stades de la MC alors que d’autres n’ont jamais développé d’atrophie en consommant plus de gluten mais ont cependant vu leur intestin se normaliser en adhérant à une diète SG.

 

Am J Gastroenterol. 2001 May;96(5):1464-9.

Challenge de gluten dans l’entéropathie incertaine de sensibilité au gluten.

Gluten challenge in borderline gluten-sensitive enteropathy.

                                                                                                        
Wahab PJ, Crusius JB, Meijer JW, Mulder CJ.

Département de Gastroentérologie et d’Hépathologie, Hôpital Rijnstate Arnhem, Hollande

OBJECTIFS: Chez les patients ayant des signes et symptômes de malabsorption suggérant une entéropathie de sensibilité au gluten, il arrive souvent que de petites biopsies intestinales révèlent seulement une infiltration de lymphocytes dans l’épithélium de la muqueuse. Cette lésion infiltrative de type Marsh I n’est pas une preuve explicite d’entéropathie de sensibilité au gluten. Cependant, dans cette étude nous avons voulu démontrer qu’un sous-groupe de ces patients pourrait ultimement être identifié comme étant sensible au gluten.

MÉTHODES: Un total de 38 patients ayant des lésions de type Marsh I furent soumis pendant 8 semaines à un challenge de gluten comprenant chaque jour 30 grammes de gluten ajoutés à une diète normale contenant déjà du gluten. Avant et après le challenge, de petites biopsies intestinales furent obtenues, les symptômes et les signes de malabsorption furent aussi recueillis.

RÉSULTATS: Chez 12 patients, nous avons observé un changement significatif dans l’histopathologie de la muqueuse, atrophie villositaire sous-totale (Marsh IIIB, n = 1), atrophie villositaire partielle (Marsh IIIA, n = 6) ou (Marsh II, n = 5). Chez les 26 autres patients, la muqueuse de l’intestin grêle demeura inchangée. Après avoir amorcé une diète sans gluten, des biopsies intestinales montrèrent, chez 12 patients qui initialement avaient vu une progression de la pathologie intestinale en mangeant davantage de gluten, une normalisation (Marsh 0) de la pathologie intestinale chez sept d’entre eux, une régression à Marsh I chez quatre d’entre eux et à Marsh II chez l’un d’entre eux. La disparition des symptômes fut observée chez les douze patients. Dix des 26 patients sans réponse histologique au challenge de gluten acceptèrent d’adhérer à une diète sans gluten. Des biopsies de suivi ne révélèrent aucun changement chez 8 patients (Marsh I) et une normalisation (Marsh 0) fut observée chez deux d’entre eux. Trois patients eurent des biopsies alors qu’ils suivaient une diète normale; aucun ne montrait de changement au niveau des lésions (Marsh I).

CONCLUSIONS : Dans la présente étude, nous avons démontré que le challenge de gluten pouvait être utile afin d’identifier les patients sensibles au gluten chez lesquelles des biopsies intestinales ont révélé seulement des anormalités mineures.

 

 

 


Coin de discussion | Chroniques | Dermatite | Symptômes | Tests | La diète | À notre sujet | Liens | Plan du site

 

©2013
Tous droits réservés


Tests de dépistage

Limites des tests

Tests génétiques

Tests fécaux

Accueil

Coin de discussion


Chroniques


Dermatite H


Symptômes de la maladie coeliaque

 

Diète sans gluten

Déni de responsabilité

À notre sujet

Liens

Plan du site