Les GlutineriesSans Gluten/Sans LactoseCELIACSURE
Publicité
Courriel


Tests

SOSGluten.ca  21 octobre 2009 – Les dépôts d’anticorps spécifiques à la transglutaminase-2 dans la muqueuse intestinale s'avèrent plus précis que la sérologie et les marqueurs inflammatoires habituellement associés à la maladie cœliaque et devraient être considérés dans le dépistage et le suivi de cette condition. C’est la conclusion à laquelle en arrive une équipe de gastroentérologues de l’hôpital universitaire de Tampere en Finlande après avoir effectué une étude auprès d’une large cohorte de cœliaques.

Fait intéressant, cette étude confirme les déclarations antérieures du Dr Kenneth Fine du laboratoire Enterolab au sujet des anticorps spécifiques à la maladie cœliaque (MC) qui sont produits dans l'intestin et qui continuent de l’être, en quantité décroissante, sur une longue période de temps après avoir amorcé la diète sans gluten. Le Dr Fine proclame en effet depuis plusieurs années avoir développé un test fécal suffisamment sensible lui permettant de détecter la présence de ces anticorps dans l'intestin sur une période de près de deux ans suivant l'adoption de la diète du gluten. Il semble bien que l'étude Finlandaise corrobore les observations du Dr Fine concernant cette production décroissante d'anticorps.

Réjean Perron, SOSGluten.ca


 

J Clin Gastroenterol. 2009 Sep 23. Epub 2009 Sep 23.

Utilité des Dépôts d’Anticorps Spécifiques à la Transglutaminase-2 dans la Muqueuse intestinale pour le Diagnostic et le Suivi de la Maladie Cœliaque.

Usefulness of Small-bowel Mucosal Transglutaminase-2 Specific Autoantibody Deposits in the Diagnosis and Follow-up of Celiac Disease.

 

Koskinen O, Collin P, Lindfors K, Laurila K, Mäki M, Kaukinen K.

*Centre Médical de Recherches et d’Enseignement Pédiatrique, Université de Tampere Départements de Gastroentérologie et Chirurgie du Tube Digestif Section Pédiatrique, Hôpital Universitaire de Tampere, Tampere, Finlande.

 

MISE EN SITUATION : Le diagnostic de maladie cœliaque  (MC) peut être problématique dans le fait que l’atrophie villositaire de l’intestin grêle peut survenir en conjonction avec d’autres entéropathies, qu’elle peut se développer graduellement et qu’elle peut être disséminée. De plus, la qualité souvent compromise des spécimens de biopsies fait en sorte que le diagnostic est souvent difficile à établir et justifie de nouveaux outils de diagnostic.

BUTS : Comme nous retrouvons les anticorps spécifiques à la MC sous forme de dépôts à l’endroit même où ils sont produits, c'est-à-dire dans la muqueuse de l’intestin grêle, ceux-ci pourraient être utiles afin d’établir un diagnostic, spécialement dans les cas problématiques. Nous avons donc évalué systématiquement l’occurrence de dépôts d’anticorps spécifiques à la MC auprès d’une large cohorte de patients cœliaques et nous avons établi comment les dépôts d’IgA diminuent après avoir amorcé une diète sans gluten.

MÉTHODES : Les dépôts d’anticorps spécifiques de transglutaminase-2 furent déterminés à partir de biopsies de l’intestin grêle provenant de 261 cœliaques non-traités, de 71 cœliaques traités depuis peu (1 an) et de 105 cœliaques traités depuis plus longtemps (2 à 41 ans) ainsi que de 78 sujets non-cœliaques servant de groupe de contrôle. La présence de dépôts fut comparée à la sérologie, à la morphologie villositaire et à la densité des lymphocytes intra-épithéliaux.

RÉSULTATS : Tous les cœliaques non-traités (100%) avaient des dépôts d’anticorps dans la muqueuse intestinale et leur intensité était modérée ou forte dans 90% des cas. En contraste, 18% des sujets du groupe de contrôle avaient de faibles dépôts. Durant la diète sans gluten, l’intensité des dépôts diminua mais celle-ci était toujours faiblement positive chez 56% des patients appartenant au groupe de cœliaques traités depuis plus d’un an. L’efficacité du test recherchant des dépôts d’anticorps était supérieure à la sérologie et aux marqueurs inflammatoires.

CONCLUSIONS: Les dépôts d’anticorps spécifiques de transglutaminase-2 dans la muqueuse se révèlent être un marqueur précis de la maladie cœliaque, directement associés au gluten et devraient donc être considérés dans le diagnostic et le suivi de ce désordre.

 

 

 

Source: PubMed, un service de la Librairie Nationale Américaine de Médecine.

 


Coin de discussion | Chroniques | Dermatite | Symptômes | Tests | La diète | À notre sujet | Liens | Plan du site

©2013
Tous droits réservés


Tests de dépistage

Limites des tests

Tests génétiques

Tests fécaux

Accueil

Coin de discussion


Chroniques


Dermatite H


Symptômes de la maladie coeliaque

 

Diète sans gluten

Déni de responsabilité

À notre sujet

Liens

Plan du site