Les GlutineriesSans Gluten/Sans LactoseCELIACSURE
Publicité
Courriel


Tests

Enterolab : Les tests peuvent-ils identifier l'intolérance au gluten?

 


SOSGluten.ca 22/02/2012 – Enterolab, un laboratoire situé à Dallas au Texas, effectue des tests pour détecter l'intolérance au gluten (également connue sous le nom de sensibilité au gluten) par la recherche d'anticorps présents dans vos selles.

Bien que les tests proposés par Enterolab n'aient jamais été validés par des laboratoires extérieurs ou à travers d’autres études, de nombreuses personnes ayant utilisé les tests affirment que ceux-ci identifient avec précision l'intolérance au gluten.

Enterolab offre ses services directement aux consommateurs. Ceux qui ont été incapables de convaincre leurs médecins de leur prescrire les tests pour la maladie cœliaque (ou qui ont obtenu des résultats de tests négatifs), peuvent commander les tests directement chez Enterolab sans avoir à passer par un médecin pour obtenir une ordonnance.

 

La technologie d’Enterolab recherche les anticorps associés au gluten dans vos selles, pas dans votre sang.

Les tests de sensibilité au gluten offerts par Enterolab recherchent des anticorps contre le gluten dans les selles (anticorps fécaux anti-gliadine IgA) et des anticorps contre l’enzyme tissulaire transglutaminase, anticorps produits par le corps lorsque le gluten est ingéré (anticorps fécaux anti-transglutaminase IgA). Les tests sont brevetés par Enterolab et disponibles uniquement à cet endroit.

Le gastroentérologue Américain, le Dr Kenneth Fine, directeur médical du laboratoire et ancien médecin traitant du Baylor University Medical Center, prétend avoir mis au point des tests ayant la capacité de détecter d’une façon plus sensible les dommages causés par le gluten avant qu'ils ne deviennent trop répandus dans le corps. Sa théorie est que les anticorps sont présents dans l’intestin parce que c’est là qu’ils sont fabriqués et qu’ils se retrouvent dans les selles bien avant qu’ils n’apparaissent dans la circulation sanguine.

«À ce jour, je ne suis pas certain combien de personnes même savent que ce n’est pas moi qui en aie eu l'idée, mais plutôt ce groupe de chercheurs conduit par la défunte Dr Anne Ferguson, qui a été une pionnière dans l'évaluation du contenu intestinal comme source viable et plus sensible de matériel de dépistage pour les réactions précoces du système immunitaire face au gluten. Ce que nous avons fait lors de nos recherches a été de raffiner et simplifier la méthode, de rassembler et de mesurer ces anticorps intestinaux avant qu'ils puissent être détectés dans le sang. C'est-à-dire, au lieu du lavage complet de l'intestin pour extraire les anticorps, nous leur permettons d'être excrétés naturellement dans les selles (résidus)», révèle le Dr Fine.

Selon lui, le test fécal est en mesure de détecter la sensibilité au gluten avant qu'elle n’ait progressé au point de détruire la muqueuse intestinale. «Parce que les anticorps produits par la sensibilité au gluten sont principalement sécrétés dans l'intestin plutôt que dans le sang, il y a davantage de tests positifs avec l’analyse fécale qu’avec l’analyse sanguine. Pour que les anticorps soient produits en quantité suffisante pour s'infiltrer dans le sang, il faut que la réaction immunitaire ait été présente durant une longue période de temps et/ou que le processus soit très avancé», dit-il sur son site Internet.

Enterolab offre également un autre avantage par rapport aux analyses sanguines utilisées pour dépister la maladie cœliaque: vous n'avez pas besoin de manger du gluten pour que le test soit précis. Selon le Dr Fine, les anticorps continuent d’être produits en quantité décroissante dans l’intestin pendant plusieurs mois après avoir cessé de manger du gluten et de plus, même de petites quantités de gluten dans votre alimentation peuvent conduire à un résultat positif si vous êtes sensible au gluten.

Une étude effectuée à l’Hôpital Universitaire de Tampere en Finlande démontre effectivement la présence de dépôts d’anticorps anti-transglutaminase dans la paroi intestinale alors que ces mêmes anticorps sont absents dans le sang de patients intolérants au gluten. Dans une autre étude portant toujours sur les dépôts d’anticorps anti-transglutaminase dans la paroi intestinale, les mêmes chercheurs Finlandais confirment également la quantité décroissante d’anticorps produits dans l’intestin après l’abandon du gluten.

 

Plusieurs tests offerts pour détecter l'intolérance au gluten.

Enterolab offre quatre différents tests visant à détecter la sensibilité au gluten et les réactions au gluten dans le corps:

 

Enterolab propose également des tests fécaux pour dépister d’autres sensibilités comme la sensibilité au soja, à la caséine, aux œufs de poule, à la levure, etc… ainsi qu’un test fécal pour détecter la colite chronique ou aiguë.

 

Les tests d’Enterolab ne sont pas couverts par les assurances

Les clients paient pour les tests qu’ils choisissent. Chacun des tests peut être acheté individuellement, par exemple le test fécal pour la sensibilité au gluten coûte 99 $US. Il est possible de bénéficier d'un certain rabais et d’acheter l'ensemble des tests regroupant tous les tests fécaux décrits précédemment concernant le gluten pour 269 $US.

Pour commander les tests, vous visitez le site Web Enterolab et vous payez pour les tests choisis. Enterolab envoie ensuite un kit de prélèvement que vous devez retourner par transport aérien (les prélèvements congelés doivent parvenir à destination rapidement) à vos frais au laboratoire. L'analyse prend généralement quelques semaines.

Parce qu’Enterolab offre ses services directement au consommateur, la plupart des compagnies d'assurance ne remboursent pas les tests mais les coûts peuvent être admissibles à une déduction d'impôts. En outre, parce que les méthodes de tests du Dr Fine n'ont pas été acceptées par la plupart des chercheurs (et il n'a pas encore publié les résultats de ses recherches dans une revue médicale grand public), la plupart des médecins n’acceptent pas les tests fécaux d’Enterolab comme moyen de diagnostiquer l'intolérance au gluten.

Les tests d’Enterolab ne peuvent diagnostiquer la maladie cœliaque; pour cela vous devez généralement avoir des tests d’anticorps sérologiques positifs et une endoscopie montrant des dommages à vos intestins.

 

Est-ce que les tests d’Enterolab sont capables d’identifier avec précision l’intolérance au gluten?

Il est vrai que beaucoup de gens (60%) reçoivent des résultats positifs de leurs tests Enterolab, indiquant une intolérance au gluten. Toutefois, ces personnes n'auraient pas effectué ces démarchent si elles n'avaient pas déjà suspecté avoir un problème avec le gluten, donc un taux élevé de résultats positifs était prévisible et est compréhensible. Cependant beaucoup de gens rapportent également avoir reçu des résultats négatifs.

Peu de médecins acceptent les résultats positifs de tests d’Enterolab comme preuve de quoi que ce soit (mais il y a des exceptions tel ce gastroentérologue, le Dr Scott Lewey pratiquant au Colorado, lui-même diagnostiqué sensible au gluten par Enterolab et marié à une cœliaque également médecin), et aucun médecin n’accepterait les tests Enterolab pour diagnostiquer une maladie cœliaque (pour être honnête, le Dr Fine ne prétend pas diagnostiquer la maladie cœliaque – seulement la sensibilité au gluten).

Cependant, vous n'avez pas besoin de la permission d'un médecin pour manger sans gluten. Beaucoup de gens se tournent vers les tests d’Enterolab après qu'ils aient obtenu une mauvaise écoute de leur médecin à propos de leurs symptômes, ou qu’ils aient reçu des résultats de tests négatifs pour la maladie cœliaque alors qu’ils continuent de souffrir en consommant du gluten.

Bien qu'il n'y ait pas encore de travaux de recherches publiés prouvant la validité des tests fécaux d’Enterolab, l’existence de la sensibilité au gluten, mise en lumière par le Dr Fine au début de ce millénaire sur la base de ses propres recherches, fut officiellement confirmée par une étude du Dr Fasano de l’Université du Maryland dévoilée au printemps 2011. Cette étude de plus confirma une autre révélation importante faite antérieurement par le Dr Fine concernant la génétique de l’intolérance au gluten, à savoir que d’autres gènes sont également impliqués dans le processus de sensibilité au gluten en plus des deux gènes principaux prédisposant à la maladie cœliaque.

 

 

 


Coin de discussion | Chroniques | Dermatite | Symptômes | Tests | La diète | À notre sujet | Liens | Plan du site

©2013
Tous droits réservés


Tests de dépistage

Limites des tests

Tests génétiques

Tests fécaux

Accueil

Coin de discussion


Chroniques


Dermatite H


Symptômes de la maladie coeliaque

 

Diète sans gluten

Déni de responsabilité

À notre sujet

Liens

Plan du site