Les GlutineriesSans Gluten/Sans LactoseCELIACSURE
Publicité
Courriel


Tests

Étude de l’Université du Maryland : La Génétique Diffère dans la Sensibilité au Gluten et dans la Maladie Cœliaque.

 

SOSGluten.ca 16/03/2011 – La majorité des médecins sur la planète croit que vous devez exprimer les gènes HLA-DQ2 et/ou DQ8 pour avoir la maladie cœliaque (MC). Plus de 90% des gens diagnostiqués avec une MC expriment un ou l’autre de  ces gènes ou les deux. Ces deux gènes sont présents chez environ 35% à 40% de la population en général.

Mais dans la sensibilité au gluten, l’étude du Dr Alessio Fasano et ses collègues rapporte que seulement 57% des gens identifiés comme étant sensibles au gluten exprimaient l’un ou l’autre de ces gènes indiquant que ces gènes sont moins impliqués dans la sensibilité au gluten que dans la MC.

Au niveau des tests sanguins, 48% des patients sensibles au gluten avaient des tests positifs d’anticorps anti-gliadine IgA ou IgG démontrant qu’ils fabriquaient des anticorps face au gluten absorbé dans leur diète. De ce groupe, seulement un peu plus de la moitié possédait les gènes de la MC démontrant que ces gènes (DQ2/DQ8) ne sont pas nécessaires pour la production d’anticorps anti-gliadine.

Aucun des patients sensibles au gluten n’avait d’anticorps anti-endomysium (EMA-IgA) ou anti-transglutaminase (tTG-IgA) dans le sang, qui sont normalement une indication que le corps attaque ses propres tissus dans une réaction auto-immune. Ces anticorps sont considérés être très spécifiques à la MC.

Une dernière chose au sujet de cette étude sur la sensibilité au gluten : le Dr Fasano et les autres chercheurs notèrent que même si une personne n’a pas la MC, le gluten peut quand même engendrer des dommages chez cette personne.

"En soi, l’absence d’anticorps (que l’on retrouve dans la MC mais non dans la sensibilité au gluten) et l’absence de lésions intestinales ne doit pas éliminer l’intrinsèque toxicité du gluten, qui ingéré, même chez des non-cœliaques, fut associé à des dommages aux autres tissus, organes et systèmes en dehors de l’intestin" conclut l’étude.

C’est fabuleux d’entendre un expert et chef de file dans le domaine de la maladie cœliaque nous confirmer ce que plusieurs d’entre nous avions réalisé : que la sensibilité au gluten ou l’intolérance au gluten peut ruiner votre santé même si vous n’êtes pas officiellement cœliaque.

 

Source: About.com.Celiac Disease

Résumé de l'étude: Divergences dans la perméabilité intestinale et l’expression des gènes de l’immunité mucosale dans deux conditions associées au gluten: la maladie cœliaque et la sensibilité au gluten. BMC Med. 2011 Mar 9;9(1):23.

Version intégrale: Divergence of gut permeability and mucosal immune gene expression in two gluten-associated conditions: celiac disease and gluten sensitivity. BMC Med. 2011 Mar 9;9(1):23.

 


 

Autres nouvelles

 

 

Coin de discussion | Chroniques | Dermatite | Symptômes | Tests | La diète | À notre sujet | Liens | Plan du site

©2013
Tous droits réservés


Tests de dépistage

Limites des tests

Tests génétiques

Tests fécaux

Accueil

Coin de discussion


Chroniques


Dermatite H


Symptômes de la maladie coeliaque

 

Diète sans gluten

Déni de responsabilité

À notre sujet

Liens

Plan du site