Les GlutineriesSans Gluten/Sans LactoseCELIACSURE
Publicité
Courriel


Tests

SOSGluten.ca   13 août 2007 – En disséquant les caractéristiques uniques du gluten, des chercheurs de l’Université de Stanford ont découvert un lien intime entre la stabilité protéolitique (résistance à la digestion) et la toxicité immunologique du gluten; cette connaissance c’est traduit par la conception d’une thérapie enzymatique orale au potentiel prometteur pour les cœliaques et pour toutes les personnes souffrant d’intolérance au gluten.

 

Gastroenterology. 2007 Aug;133(2):472-80. Epub 2007 May 21

Thérapie enzymatique combinatoire pour digérer le gluten chez les cœliaques.

Combination enzyme therapy for gastric digestion of dietary gluten in patients with celiac sprue.

 

Gass J, Bethune MT, Siegel M, Spencer A, Khosla C.

Département d’Ingénierie Chimique, Université de Stanford, Stanford, Californie.

Mise en Situation & Buts: La sprue cœliaque est une maladie multifactorielle caractérisée par une réponse inflammatoire de l’intestin grêle face au gluten non-digéré. Résistant à la digestion, riches en proline et en glutamine, les peptides de gluten de blé, de seigle et d’orge persistent dans la lumière intestinale et provoquent une réponse immunitaire chez les personnes génétiquement prédisposées. Nous avons étudié une nouvelle combinaison de produits enzymatiques, c'est-à-dire une endoprotéase spécifique à la glutamine (EP-B2 de l’orge) et une propyle d'endopeptidase (SC PEP du Sphingomonas capsulate), pour son habileté à digérer le gluten sous des conditions gastriques.

Méthodes : L’habileté de cette combinaison enzymatique à digérer et détoxifier le pain de blé entier fut étudié. Des systèmes expérimentaux "in vitro" et "in vivo" (rats) furent développés pour simuler la digestion gastrique humaine et le matériel résultant fut analysé par chromatographie liquide haute performance, par un dosage immunoenzymatique (ELISA) et par des tests de prolifération de cellules-T chez des patients.

Résultats : L’analyse révèle que l’EP-B2 protéolyse (fractionne) largement les protéines complexes du pain, alors que l’SC PEP détoxifie rapidement les oligopeptides résiduels, produits de la digestion de l’EP-B2. Les données "in vitro" concernant la variation dans les doses suggèrent qu’un rapport de poids des deux enzymes de 1:1 devrait maximiser leur potentiel synergétique. L’efficacité de ces deux enzymes fut vérifié dans un model gastrique digestif de rat.

Conclusions : En combinant deux enzymes avec l’activité gastrique et la spécificité complémentaire du substrat, il devrait être possible d’augmenter le seuil sécuritaire d’ingestion de gluten et par conséquent d’alléger le fardeau que représente la diète hautement restrictive suivie par les patients souffrant de sprue cœliaque.

 

 

 

Voir nouvelles précédentes

 

 

 

 

 

 


Coin de discussion | Chroniques | Dermatite | Symptômes | Tests | La diète | À notre sujet | Liens | Plan du site

 

©2013
Tous droits réservés


Tests de dépistage

Limites des tests

Tests génétiques

Tests fécaux

Accueil

Coin de discussion


Chroniques


Dermatite H


Symptômes de la maladie coeliaque

 

Diète sans gluten

Déni de responsabilité

À notre sujet

Liens

Plan du site