sosgluten.ca
  Une nouvelle source d'informations pour les personnes intolérantes au gluten
   
   
 
 
Pour nous rejoindre:

 

SOSGluten.ca   30 août 2007 – Avec la permission de la FQMC , nous reproduisons ici un article publié dans l'Info Coeliaque automne 2007 ainsi qu'un lettre type afin de demander, au Ministre Canadien de la santé, des changements urgents à la loi sur l'étiquetage. Il faut participer en grand nombre c'est important pour vous!

 

L’adoption de la loi sur l’étiquetage : urgence!


Au cours des sept dernières années, la Fondation québécoise de la maladie coeliaque a suivi avec attention le dossier des modifications à apporter au Règlement sur les aliments et drogues du Canada. L'objectif de la fondation : exiger l’étiquetage clair et exhaustif de tous les ingrédients contenant du gluten et des allergènes prioritaires dans les aliments préemballés vendus au Canada.

Santé Canada a fait un excellent travail pour élaborer les amendements proposés. Pourtant, même si ces derniers sont prêts à être inclus dans la loi, le processus semble être au point mort. Actuellement, les fabricants et importateurs suivent un ensemble de lignes directrices exigeant l’étiquetage obligatoire des allergènes prioritaires, comprenant le blé, mais non le seigle et l’orge. Une loi exigeant l’étiquetage clair et exhaustif de toutes les sources de gluten et allergènes contenus dans les aliments permettra au gouvernement de faire appliquer la réglementation, tant pour les aliments domestiques que pour les aliments importés.

Mais, plus important encore, l’étiquetage clair et exhaustif du gluten vous permettra de faire des choix alimentaires plus sécuritaires.

Voici les deux modifications les plus importantes concernant l’étiquetage du gluten dans cette réglementation :

Élimination des exemptions d’étiquetage concernant les allergènes. Actuellement, lorsqu’un assaisonnement contenant du blé est ajouté à un aliment, la réglementation n’exige pas que le blé soit déclaré dans la liste des ingrédients. Selon la nouvelle réglementation, toutes les sources de gluten et d’allergènes prioritaires présentes dans les aliments faisant actuellement l’objet d’une exemption devront apparaître sur l’étiquette.

Identification de la source végétale dans le nom commun de toutes les protéines et amidons hydrolysés. Actuellement, la réglementation n’exige pas que les protéines ou amidons hydrolysés ou modifiés provenant du blé soient identifiés en tant que « blé » sur l’étiquette. Cela impose une diète inutilement restrictive aux personnes atteintes de la maladie coeliaque, puisqu’on leur conseille d’éviter tous les aliments contenant ces ingrédients. Selon la législation proposée, la source végétale de toutes les protéines et amidons hydrolysés devra être déclarée sur l’étiquette.

Tous ensemble !

La Fondation a besoin de votre aide pour demander, par le biais de lettres au Ministre de la santé et à votre député, que des pressions soient faites auprès de Santé Canada pour faire adopter les Modifications réglementaires proposées pour améliorer l'étiquetage des allergènes prioritaires dans les aliments. Vous trouverez ci-joint une lettre type comprenant certains points d’argumentation que vous pourriez utiliser. Ces lettres peuvent être postées franc de port (sans timbre). L’association canadienne a entrepris avec ses membres une campagne semblable.

Des lettres ou dessins envoyés par vos enfants, décrivant ce que c’est que de vivre avec la maladie coeliaque, pourraient avoir un impact particulièrement important. Et si vous joignez une photo de votre enfant, cela contribuera à donner à cet enjeux un visage humain.
Merci de votre aide!

Sylvie Alzetta, présidente,
FQMC

 


Voici un exemple de lettre comprenant certains points d’argumentation importants. Vous êtes bien sûr libre de rédiger vous-même une lettre exprimant vos sentiments et vos besoins:

 

Date

L’Honorable Tony Clement
Ministre de la Santé
Chambre des communes
Édifice du Parlement
Ottawa, Ontario, Canada  K1A 0A6

Monsieur le Ministre,

Je vous écris pour vous demander de faire adopter les Modifications réglementaires proposées pour améliorer l'étiquetage des allergènes prioritaires dans les aliments.

Mon/ma (fille, fils, époux, etc.) souffre de la maladie coeliaque. Le seul traitement de cette maladie consiste en une diète sans gluten stricte, pour toute sa vie. Cette diète est essentielle pour prévenir les nombreuses complications graves de cette maladie courante. Je sais que les amendements au Règlement sur les aliments et drogues proposés par Santé Canada visent à rendre plus clair et exhaustif l’étiquetage du gluten.

Il n’existe aucun remède contre la maladie coeliaque. La santé de mon/ma (fils, fille, épouse, etc.) dépend de la sécurité de ses aliments. Nous devons lire chaque étiquette très attentivement et dépendons du gouvernement pour nous assurer que les étiquettes des aliments que nous achetons indiquent de façon claire et exhaustive les sources de gluten. Lors d’un récent sondage de l’Association canadienne de la maladie coeliaque, une majorité des membres a identifié l’étiquetage nutritionnel comme étant une contribution majeure à une meilleure qualité de vie.

La législation proposée est en cours d’élaboration depuis plus de sept ans. Il est grand temps d’amender la loi. S’il vous plaît, ne permettez pas que cette réglementation si nécessaire soit encore retardée.

Veuillez agréer, Monsieur le Ministre, l’expression de mes sentiments les meilleurs.

Votre signature

 

c.c. : Nom de votre député


 

Veuillez envoyer une copie de cette lettre à votre député.
 

Nom du député, circonscription

Chambre des Communes
Édifice du Parlement
Ottawa, Ontario, Canada  K1A 0A6


Voici où trouver le nom de votre député et votre circonscription !

« Une lettre adressée à la Chambre des communes n’a pas besoin de timbre»


 

Voir nouvelles précédentes

—————————