Les GlutineriesSans Gluten/Sans LactoseCELIACSURE
Publicité
Courriel


Tests

Dermatite herpétiforme

 

La dermatite herpétiforme (DH) est une dermatose bulleuse caractérisée par la récurrence chronique de démangeaisons, de papules érythémateuses, de papules œdémateuses urticaire et de vésicules groupées qui apparaissent symétriquement sur les surfaces en extension, les coudes, le devant des genoux, les fesses, le dos et peuvent aussi apparaître à n’importe endroit sur le corps. La maladie est l'expression cutanée d'une entéropathie au gluten s'apparentant à la maladie cœliaque. L’ingestion de gluten déclenche une réponse du système immunitaire qui dépose une substance appelée IgA (immunoglobuline de type A), sur la couche supérieure de la peau. L’IgA est présente aussi bien sur la peau affectée que non affectée. La DH est une maladie auto-immune héréditaire causée par une intolérance au gluten et elle est liée à la maladie cœliaque. Si vous avez la DH, vous êtes donc intolérant au gluten. Avec la DH, la lésion primaire est au niveau de la peau, alors que chez les cœliaques, les lésions se retrouvent au niveau de l’intestin grêle. Ceux qui ont une DH ont souvent moins de dommages intestinaux, et ces dommages sont souvent répartis de façon plus inégales que chez les cœliaques. Les deux maladies sont permanentes et les symptômes / dommages apparaissent suite à la consommation de gluten.


Symptômes

Les dépôts d’IgA sur la peau résultent en des éruptions ressemblant un peu à des boutons qui se développent sous forme de petites vésicules. Les brûlements et/ou la démangeaison au niveau de ces éruptions sont intenses entrainant un désir ardent de se gratter. Le fait de se gratter entraînera cependant une irritation des éruptions. À noter que les éruptions sont habituellement bilatérales, survenant sur les deux côtés du corps. Soixante pour cent des gens souffrant de DH sont des hommes et l’âge du diagnostic se situe entre 15 et 40 ans. Alors qu’il est inhabituel de diagnostiquer cette maladie chez de jeunes enfants, certains cas de DH chez des enfants ont déjà été rapportés.

Diagnostic

Votre dermatologue prendra un échantillon de peau lors d’une biopsie, et cet échantillon sera prélevé sur de la peau non-affecté, très près d’une éruption ou d’un site d’éruptions. La présence de dépôts d’IgA confirmera le diagnostic de DH. Quelque fois le dermatologue vous demandera de vous soumettre à un dépistage sanguin pour la maladie cœliaque et vous référera à un gastroentérologue.


Traitement

Comme pour la maladie cœliaque, le seul traitement consiste en une diète stricte sans gluten pour toute la vie. Il faut être patient lorsque l’on souffre de DH car les effets de la diète prennent du temps à se manifester, cela peut prendre deux ans et même plus avant d’éliminer les dépôts d’IgA sur la peau. Votre médecin peut vous prescrire une médication pour soulager les brûlements et la démangeaison provoqués par les éruptions. Le médicament le plus utilisé est le Dapsone. Ce médicament a cependant de sérieux effets secondaires et requiert la supervision de votre médecin. Lorsque ce médicament est pris pour soulager les symptômes de la DH, il doit être pris en quantité effective la plus petite possible et pour la plus courte période de temps possible. Les médicaments pour soulager la DH ne doivent pas être pris durant la grossesse.
Si vous prenez des médicaments pour soulager la démangeaison causée par la DH, mais que vous ne suivez pas une diète sans gluten, vous courez le risque de développer aussi des problèmes intestinaux, une maladie cœliaque ainsi que d’autres complications.

Questions à poser à votre médecin:

Pronostic

Excellent si vous suivez la diète à la lettre. La sévérité et la fréquence des éruptions devraient aller en diminuant si vous suivez bien la diète. L’iode peut déclencher des éruptions chez certaines personnes. Cependant, l’iode est un nutriment essentiel et ne devrait pas être retiré de l’alimentation sans la supervision d’un médecin.

Désordres reliés à la DH

Le désordre le plus fréquent relié à la DH est une maladie de la glande thyroïde. Les personnes ayant une maladie cœliaque sont à grand risque de développer des désordres auto-immuns tels la maladie d’Addison, le diabète de type 1, des hépatites chroniques auto-immunes, de l’alopécie, maladie de Grave, la myasthénie de gravis, la sclérodermie, le syndrome de Sjogren, le lupus systémique érythémateux et des maladies de la thyroïde; ceci n’est pas une liste complète. Les maladies de la glande thyroïde et le diabète de type 1 sont les deux maladies les plus associées. Il n’est pas inhabituel d’avoir aussi d’autres maladies de la peau.

 

 


Coin de discussion | Chroniques | Dermatite | Symptômes | Tests | La diète | À notre sujet | Liens | Plan du site

 

©2013
Tous droits réservés


Tests de dépistage

Limites des tests

Tests génétiques

Tests fécaux

Accueil

Coin de discussion


Chroniques


Dermatite H


Symptômes de la maladie coeliaque

 

Diète sans gluten

Déni de responsabilité

À notre sujet

Liens

Plan du site